jotaay

Marché relatif à l'acquisition de médicaments, de vaccins à usage vétérinaire et de compléments multivitaminés DES BIZARRERIES ENORMES DECELEES, L’ARMP ANNULE L’ATTRIBUTION PROVISOIRE



Marché relatif à l'acquisition de médicaments, de vaccins à usage vétérinaire et de compléments multivitaminés  DES BIZARRERIES ENORMES DECELEES, L’ARMP ANNULE L’ATTRIBUTION PROVISOIRE
 
 
L’Armpa cassé l’attribution provisoire relative au marché d'acquisition de médicaments, de vaccins à usage vétérinaire et de compléments multivitaminés lancé par le Projet Pasa Lou-Ma-Kaf. Entre les différents griefs décelés par l’Armp et les remarques des requérants, Moussa Baldé doit recadrer son coordonnateur Ibrahima Thiam. 
 
 
 
 
 
Le Projet Pasa Lou-Ma-Kaf(Louga, Matam, Kaffrine) a lancé un marché relatif à l'acquisition de médicaments, de vaccins à usage vétérinaire et de compléments multivitaminés. Ainsi au terme de l'évaluation des offres, la commission des marchés a proposé d'attribuer le marché au soumissionnaire Seao Suarl, au prix corrigé de 41.642.200 F Cfa Ttc. Dès notification du rejet de leurs offres, le Groupement Senveto-Kamac et le Groupe Calypso ont saisi l'autorité contractante de recours gracieux. Non satisfaits des réponses données par cette dernière, les requérants ont introduit un recours contentieux auprès du Crd de l’Armp. Le gendarme des marchés publics, considérant que ces recours portent sur le même marché lancé par la même autorité contractante, a décidé de les joindre et d'y statuer par une seule et même décision. 
 
 
 
 
 
Absence d’agrément de l’attributaire provisoire
 
 
 
Pour étayer ses arguments, le Groupement Senveto-Kamac soutient que la fourniture de médicaments et de vaccins à usage vétérinaire, objet de l'appel d'offres, est règlementée par la législation. En effet, toute société qui commercialise des médicaments et vaccins doit détenir un agrément délivré par le ministère de l'Élevage, sur avis de l'Ordre des docteurs vétérinaires du Sénégal (Odvs). Or dans le cadre de cet appel d'offres, la société attributaire n'a aucun agrément pour commercialiser des médicaments. De ce point de vue, elle n'est pas éligible et son offre, par conséquent, n'est pas conforme.
 
Différence énorme entre le montant lu à l’ouverture des plis et le montant de l’attribution provisoire
 
Pour sa part, la société Calypso Group conteste l'attribution provisoire dudit marché aux motifs que Seao Suarl ne dispose pas d'une expérience similaire de même nature pour les équipements demandés. Par ailleurs, elle soutient que le montant,41.642.200 FCfa Ttc, pour lequel le marché lui a été attribué, est supérieur au montant lu, 17.550.000 Htva, à l'ouverture des plis et consigné dans le procès-verbal d'ouverture des plis et une correction de la taxe sur la valeur ajoutée ne justifie pas un tel écart. En outre, la société Calypso Group ajoute avoir fourni des marchés similaires ainsi que des états financiers pour prouver sa capacité technique et financière à exécuter ce marché, contrairement à la société Seao Suarl qui n'a fourni aucun document administratif à l'ouverture des plis.
 
 
 
Ibrahima Thiam, coordonnateur du projet, prend la défense de SeaoSuarl
 
 
Interpellé, Ibrahima Thiam, coordonnateur du projetPasa Lou-Ma-Kaf, soutient que les candidats Seao Suarl, Calypso Group et le groupement Itech Solutions/DS Consulting ne disposent pas d'agrément. Pis, il ajoute que cette disposition n'était pas érigée en critère dans le dossier d'appel d'offres et ajoute que la directrice de la société Seao Suarl est un docteur vétérinaire inscrit à l'Ordre des docteurs vétérinaires du Sénégal.
Ensuite, le coordonnateur dudit projet accuse le groupement Itech Solutions/DS Consulting d’avoir soumis une offre de 54.032.200 FCfa, toutes taxes comprises (Ttc) pour un budget prévisionnel estimé pour le marché à 30.000.000 FCfa.
 
Seao fournit une attestation contraire à la prestation demandée
 
Le meilleur dans cette procédure qui semble sortir d’un conte de fée, c’est que la société Seao a produit une seule attestation de service fait en date du 12 mars 2021 portant sur la fourniture d'aliments de bétail dans le cadre du programme de réponse à la pandémie liée au Covid-19. En clair, cette attestation ne porte pas sur des prestations similaires à celles du présent marché et dont l'objet porte sur l'acquisition de médicaments, de vaccins à usage vétérinaire et de compléments multivitaminés.
Sur ce, l’Armp a tout simplement annulé l’attribution provisoire et ordonne la reprise de l’évaluation des offres.
 
Samba THIAM
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Souk

Boomerang: Désobéissance civile

Boomerang: Pipeau

Sous la tente

Boomerang: Agendas

Boomerang: Bras de fer

Boomerang: Que faire ?

Suspens

Transformer

Bommerang: Prêche


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures