jotaay

LICENCIEMENT ABUSIF EN COURS OU ESCROQUERIE? L'hôtel King Fahd Palace a traîné en justice deux de ses travailleurs pour un montant de 84.000 F Cfa après 30 ans de service



LICENCIEMENT ABUSIF EN COURS OU ESCROQUERIE?  L'hôtel King Fahd Palace a traîné en justice deux de ses travailleurs pour un montant de 84.000 F Cfa après 30 ans de service
 
 
 
Pour des faits d'escroquerie portant sur 84.000 F Cfa, l'hôtel King Fahd Palace a traduit hier, devant la barre des flagrants délits de Dakar, deux de ses employés, Oumar dit Diack Kane et Adama Amadou Kane. Si pour les conseils des prévenus cette affaire est un motif collé à leurs clients pour les licencier sans indemnités alors qu'ils ont fait 30 ans de service, l'avocat de l'hôtel a estimé que celui-ci a subi un préjudice et réclame 3 millions de dommages et intérêts. 
 
                                
 
 
 
On ne sait pas si on doit assimiler cette procédure de justice que l'hôtel King Fahd Palace a enclenchée contre deux de ses travailleurs à un licenciement abusif en cours, un acharnement ou une escroquerie. En tout état de cause, le caissier Oumar dit Diack Kane et Adama Amadou Kane ont été traduits en justicepour escroquerie portant sur la somme de 84.000 F Cfa. Selon Pierre Mbow, le directeur de l'exploitation de l'hôtel King Fahd Palace, ces travailleurs ont sorti des caisses de l'hôtel la somme de 84.000 F Cfa qu'ils ont assimilée à un «pay out» (le rendu du client). Ce qui n'est pas le cas, assure-t-il. Selon lui, un client de l'hôtel avait payé deux nuitées qu'il a intégralement consommées puisqu'il est arrivé le 22 août et a quitté le 24. Le client avait ainsi versé la somme de 174.000 pour ses 2 nuitées. Mais, dit-il, Oumar dit Diack Kane et Adama Amadou Kane on déduit une nuitée avant de se partager l'argent. Pire encore, précise-t-il, Oumar a établi une facture de «pay out» et l'a fait signer à son supérieur Amadou Kane, en imitant la signature du client sur ladite facture. 
Pierre Mbow de préciser que quand Oumar a été pris la main dans le sac, il a avoué et s'est confondu en excuses. «On a toute la traçabilité», a révélé le représentant de l'hôtel, qui a indiqué que ces accusations ne sont pas un acharnement, mais plutôt des malversations notées.
 
 
Le caissier Oumar dit Diack Kane dément Pierre Mbow
 
 
Pour sa part, le caissier Oumar dit Diack Kane a reconnu avoir reçu la somme de 42.000 F Cfa des 84.000 qu'il considère comme un «pay out». Ce, même s'il a signifié à la barre n'avoir pas restitué ladite somme au client. Interrogé par le parquet sur le pourquoi il ne l'a pas restituée au client, il dit: «s'il ne réclame pas, on considère que c'est un pourboire. S'il y avait manquement, le directeur financier allait faire des réclamations. Et là, il attend jusqu'au mois d'août pour parler de ça, c'est une question de logique. C'est moi qui ai offert à Amadou la somme de 42.000 en lui disant que le client a laissé un pourboire». 
Adama Amadou Kane confirme: «j'ai reçu 42.000 des mains d'Oumar et il m'a dit que c'est un client qui a donné un pourboire. Je l'ai encaissé, mais je n'étais pas là au moment de l'opération du client. Aussi, j'ai aveuglément signé la facture du pay out qu'Oumar a établie».
 
 
Véronique Ndour, assistante du directeur commercial et déléguée du personnel, confirme ses collègues
 
 
 Entendue en qualité de témoin, l’assistante du directeur commercial, en même temps déléguée du personnel, Véronique Nathalie Ndour, a indiqué que le client a fait une nuitée même s'il en a payé deux. «Un client peut ne pas consommer une nuit déjà payée bien avant. Le pay out, qui est le surplus de facture que le client laisse au réceptionniste, tombe dans le domaine du pourboire. Quand le client le laisse au réceptionniste, il peut le prendre et faire ce qu'il veut avec».
 
Me Mamadou Seck : «Pourquoi durant 30 ans, la direction n'est pas intervenue pour les épingler alors qu'il y a eu toujours cette pratique durant des années ? »
 
 
Avocat de l'hôtel King Fahd Palace, Me Khadim Kébé a réclamé 3 millions à titre de dédommagement. Selon lui, le «pay out» n'est pas un pourboire. Le représentant du procureur a requis 6 mois assortis du sursis pour Oumar dit Diack Kane parce que, selon lui, il ne résulte pas des débats ou de la procédure que le client a fait une donation des sommes. Pour ce qui est d'Adama Amadou Kane, il a sollicité sa relaxe arguant ainsi que celui-ci a regretté à l'enquête et dit que s'il savait qu'il ne s'agissait pas de «pay out», il n'allait pas toucher l'argent qui lui a été donné par Oumar.
N'étant pas du même avis, leur avocat, Me Mamadou Seck a, dans sa plaidoirie, demandé au tribunal de déclarer irrecevable la constitution de partie civile de l'hôtel parce que, selon lui, il n'a pas qualité à agir.«Il n'a pas qualité à porter plainte. Il n'est pas victime non plus puisque l'argent ne lui appartient pas. Mais, au client qui est parti de l'hôtel», a indiqué Me Seck qui a avancé la thèse de l'acharnement. «Pourquoi durant 30 ans, la direction n'est pas intervenue pour les épingler alors qu'il y a eu toujours cette pratique durant des années? Il y a la direction qui veut se séparer des anciens pour emmener leurs protégés et leurs familles. Ils leur ont proposé la démission sinon ils allaient porter l'affaire en justice. Pour quelqu'un qui a fait 30 ans de service, on lui colle un motif pour le licencier», s'est indigné le conseil. Me Abdallah Diarra, soutient que cette affaire aurait dû être réglée en interne,en coupant leurs salaires, mais malheureusement, dit-il, il s'agit d'un acharnement.Le tribunal a fixé le délibéré pour le 17 septembre prochain. 
 
Fatou D. DIONE 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Répit

Boules Quies

Syndicat

Boomerang: Solitude

Boomerang: Condés

Boomerang: Eclaboussure

Boomerang: «Daa baax»

Boomerang: Tour de chauffe

Exil

Intérêts


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal