jotaay

HORREUR À PIKINE GAZELLE : Un garçon de 18 ans tué par son aîné à cause...du lutteur Eumeu Sène



HORREUR À PIKINE GAZELLE : Un garçon de 18 ans tué par son aîné à cause...du lutteur Eumeu Sène

 
 
 
Le dernier face-à-face télévisé, dimanche dernier, entre Sa Thiès et Eumeu Sène (vainqueur), après leur combat de lutte traditionnelle du dimanche 5 mai dernier, a provoqué une tragédie familiale au quartier dénommé Gazelle. Un adolescent de 18 ans nommé F. F. a été tué au cours d’une altercation par son frère aîné du nom d’A. F à cause…du lutteur pikinois de l’écurie Tay Shinger.
 
 
 
Encore une violente dispute sur fond d’appréciation de qualités intrinsèques du lutteur pikinois Eumeu Sène, qui vire à un meurtre avec usage d’arme blanche (paire de ciseaux) dans une famille, sise au quartier Gazelle, à Pikine en banlieue dakaroise.
Après le combat de lutte opposant Sa Thiès (Guédiawaye) à Eumeu Sène (Pikine) et ayant consacré la victoire sans bavure de celui-ci, les commentaires ont fusé de partout dans les fiefs respectifs des deux lutteurs, dont les supporters n’ont pas hésité à se crêper le chignon à coups de quolibets et autres diatribes. Si les inconditionnels d’Eumeu Sène savourent leur victoire et explosent de joie dans les rues, le camp d’en face rumine sa colère et dézingue le bourreau de leur idole. Ils mettent en doute les qualités de bon lutteur de celui-ci et crient au hold-up.
 
Les frangins suivent le face-à-face télévisé d’après combat Eumeu Sène et Sa Thiès
 
Une pareille ambiance de querelle de clochers et de guerre de tranchées semble avoir prévalu, juste après le combat de lutte, chez les nommés A. F, 20 ans, mécanicien de profession, et F. F, âgé de 18 ans. Frères de même père et de même mère, ils vivent sous le même toit avec leurs parents dans un appartement du quartier. Ainsi, dimanche dernier, les deux frangins se retrouvent dans leur salon avec d’autres membres de la famille, et suivent le dernier face-à-face télévisé des deux désormais anciens adversaires.
 
Le frérot crache sur la victoire d’Eumeu Sène
 
Comme dans de pareilles circonstances, les lutteurs commentent le combat et se prêtent également aux questions des présentateurs. Pendant que l’émission télévisée bat son plein, une vive prise de bec éclate soudain entre les deux frangins. F. F., le frère cadet, descend en flammes le leader de l’écurie Tay Shinger et le tourne en dérision malgré sa victoire sur Sa Thiès.
 
L’aîné s’emporte et profère des menaces
 
Piqué au vif par les diatribes de son frérot contre son idole Eumeu Sène.  A. F, l’aîné, bondit de son séant et lui rabat aussitôt le caquet. Il se défoule ensuite sur ce dernier et l’abreuve de toutes sortes de médisances. Le jeune garçon réplique et se met sur la défensive. Il maintient ses piques acerbes contre le lutteur pikinois et lâche : «si jamais il (Eumeu Sène) croise le fer, pendant ces temps qui courent, avec le lutteur Gris Bordeaux ou Tapha Tine, l’un d’eux fera de lui une bouchée».
 
Ils échangent des propos durs devant la famille
 
Les esprits s’échauffent dans le salon familial. L’adrénaline monte brusquement. Les nerfs sont à fleur de peau. Les échanges de propos désobligeants entre les deux frangins provoquent un brouhaha d’enfer dans le salon. Une altercation devient inévitable. Ils se hurlent dessus devant les autres membres de la famille. Soudain, une bagarre éclate entre eux.
 
L’aîné s’empare d’une paire de ciseaux et poignarde le garçon au cou
 
Les deux frères se rentrent dedans et échangent des coups. A. F, l’aîné, s’empare d’une paire de ciseaux, vise le cou de son jeune frère et lui plante un violent coup. La lame de l’arme blanche s’enfonce d’un trait dans le cou de l’adolescent et lui sectionne ensuite une partie de la carotide ainsi que la veine jugulaire. Ce dernier se tortille de vives douleurs et tente de stopper la forte hémorragie avec les deux paumes de ses mains. Il se vide grave de son sang, s’affaiblit davantage et s’écroule au sol.
 
L’adolescent succombe à ses blessures avant son évacuation
 
Les autres membres de la famille volent au secours du pauvre. Ils le relèvent aussitôt, s’emploient à poser un garrot sur la partie atteinte et tentent de l’évacuer d’urgence dans un centre hospitalier. Hélas, celui-ci succombe à ses blessures dans l’appartement, suite à une forte hémorragie externe et interne.
 
Le meurtrier livré à la police locale
 
Pris de panique, l’aîné, présumé meurtrier, tente de filer à l’anglaise. Il est vite interpellé et maîtrisé par ses proches, qui alertent les flics du commissariat d’arrondissement de Pikine. Les policiers débarquent séance tenante, appréhendent le mis en cause et le conduisent au poste. Ils placent ensuite le mécano en garde à vue. Ce dernier pourrait être présenté aujourd’hui ou demain devant le parquet pour meurtre ou homicide volontaire avec usage d’arme blanche (paire de ciseaux).
 
L’arme du crime retrouvée et scellée, une reconstitution des faits effectuée, hier
 
L’arme du crime a été retrouvée, puis mise sous scellés. Une reconstitution des faits a été faite, hier, sur la scène de crime sous la houlette de l’adjoint du commissaire de police devant une forte surveillance policière dans l’appartement et ses environs. Histoire de garantir un bon déroulement de la cérémonie macabre dans le quartier.
 
Vieux Père NDIAYE       
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Attente

Arrosoir

Emulation

Révolution

Mamelles

Remake

Tong-tong

Communiquer

Ubiquité

Tout baigne



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030