jotaay
jotaay jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
THIERNO MADANI TALL AUX POLITICIENS  :«Sans la paix, l'économie ne marche pas, les commerces ne fonctionne pas et vous n'aurez pas d'argent» CONTRE GATSA-GATSA PRÔNE PAR L’OPPOSITION : Abdoulaye Dièye mobilise et entonne l’hymne de la paix INCENDIE AU MARCHÉ OCASS DE TOUBA 26 MOIS APRÈS LE DERNIER SINISTRE : Le coin appelé «Macket bi» prend feu, plusieurs cantines consumées, des millions réduits en cendres GAMOU DE LOUGA: Mansour Sy Djamil, Macky Sall et les mandats HARO SUR UN GANG DE FAUX POLICIERS A KEUR MASSAR: Quatre anciens militaires dont le chef de sécurité de la cité Mixta et un civil ciblent des prostituées, les rackettent et les violent à tour de rôle dans leurs appartements DÉTOURNEMENT D'UNE MINEURE DE 15 ANS : Le procureur sermonne Seck Diallo et lui révèle qu'il devait comparaître en chambre criminelle pour viol et pédophilie DISCOURS SUBVERSIFS ENTRETENUS PAR L’OPPOSITION  :Les mises en garde des cadres de Benno contre les «pyromanes» L’AFFAIRE OUSMANE SONKO-ADJI SARR EN CHAMBRE CRIMINELLE : Les députés de Yewwi se radicalisent, préviennent Macky Sall et convoquent leur droit de résister aux côtés de Ousmane Sonko AUDITIONNÉ AU FOND HIER PAR LE JUGE D’INSTRUCTION: Cheikh Cissé présente ses excuses et dépose une demande de liberté provisoire RÉPLIQUE DE SERIGNE BASSIROU GUEYE à OUSMANE SONKO: «Heureusement qu'il n'avait pas dit que j'étais venu rôder aux alentours de Sweet Beauté, il n'a pas dit que c'est moi qui l'ai conduit à Sweet Beauté»

BAL ET TITRE DE CHAMPION LOCAL : PRÉPARATION, OBJECTIF, BUDGET ET RECRUTEMENT : Cheikh Diop, président section basket de l'As Douane,s’épanche sur la saison 2023



BAL ET TITRE DE CHAMPION LOCAL : PRÉPARATION, OBJECTIF, BUDGET ET RECRUTEMENT : Cheikh Diop, président section basket de l'As Douane,s’épanche sur la saison 2023
 
Le président de la section Basket de l'AS Douanes, Cheikh Diop, nous a ouvert ses portes pour s'exprimer sur la saison 2023 des gabelous hommes. Dans cet entretien qu'il nous a accordé, il nous a confié que l'objectif était de garder le titre sur le plan local. A l'international, Le Sénégal sera représenté par l'équipe que le colonel des Douanes dirige à la Basket-ball African Ligue (BAL). Après s'être arrêté pour sa première participation en quart de finale, l'AS Douane veut aller au Final Four, destination demi-finale.
 
Les Echos: Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
 
Cheikh Diop: je m'appelle Cheikh Diop. Je suis le président de la section basket de l'AS Douanes. C'est un honneur et un privilège de vous accueillir pour cette interview. Merci de nous avoir offert cette possibilité de nous exprimer sur l'As Douanes à travers votre journal.
 
Où en êtes-vous sur la préparation de la saison, sachant que vous sortez du Tournoi des 4 grands avec un match nul et une défaite ?
 
On est en train de faire des réglages, parce que même par rapport au Tournoi des 4 grands, le coach m'avait dit que le temps était un peu courtpour se préparer. On est en phase de préparation, donc c'était une expérience pour permettre surtout aux nouveaux joueurs de pouvoir s'intégrer dans l'équipe. Je lui ai aussi demandé la raison de la défaite et il m'a expliqué qu'il a voulu tester les nouveaux. Il les a responsabilisés pour voir leur apport par rapport à l'équipe. On a perdu, c'est vrai par 3 points, mais aussi vu les conditions, surtout avec des coupures de plus d'une heure le jour du match, ça a contribué à cette défaite.
 
Est-ce à dire qu’il faudra peaufiner l'équipe après cette première sortie ?
 
Effectivement. L'année dernière on a péché au niveau des joueurs intérieurs. On n'a pas eu de grands. Pour cette saison, on s'est renforcé avec des grands. Ça pourrait avoir des effets par rapport à l'équipe. L'année dernière, à la veille de la fin de la saison, on était que 10 sur 16 joueurs. On a perdu beaucoup de joueurs en cours de saison, ce qui nous a valu beaucoup de difficultés pour terminer la saison. J'en profite pour féliciter les joueurs de l'exploit qu'ils ont fait. Ce n'était pas évident de tourner avec 10 joueurs à la fin de la saison. Il faut aussi féliciter le staff technique qui a eu à utiliser des artifices et beaucoup de moyens pour pouvoir maintenir l'équipe et remporter le championnat. 
 
Retour à la BAL cette saison aussi, ou en êtes-vous à propos des préparatifs de cette compétition?
 
C'est un championnat d'un autre niveau. C'est professionnel. On sera à notre deuxième expérience. On a été une fois à la BAL pour apprendre et on est allé jusqu'en quart de finale. C'était un résultat satisfaisant pour notre première participation. Surtout que l'équipe était constituée en majorité de joueurs locaux. On n'a pas eu le temps de peaufiner les choix sur les joueurs étrangers que nous devions prendre, parce qu'il y avait la Covid. On a pris des joueurs qui n'avaient pas de compétition, ce qui nous a causé quelques problèmes. On a appris de nos erreurs. Cette année, on a commencé à faire des recrutements et on a pu décrocher des joueurs de renommée internationale. On a contracté avec eux et ils seront là un mois avant la compétition pour pouvoir bien s'intégrer à l'équipe, jouer avec nos joueurs locaux pour qu'il y ait une symbiose dans le jeu.
 
Justement à propos de ces recrutements, quels sont les postes à renforcer ainsi que les noms des joueurs que vous avez ciblés?
 
Pour le moment, on a recruté un meneur et un ailier, qui sont de renommée internationale. On a signé les contrats avec eux. On a pris Stofield et Crawford qui ne sont pas n'importe qui dans le monde du basket international. Nous comptons surtout renforcer le secteur intérieur. On est en train de discuter avec des joueurs. On a la possibilité de prendre deux Américains et deux Africains. On a déjà les deux Américains, il nous reste les Africains. On est en train de voir au niveau continental, des contacts sont en train d'être noués avec des joueurs pour pouvoir s'offrir leurs services pour ce tournoi qui est très important pour nous. On va boucler toutes ces procédures avant la fin du mois de janvier.
 
Quels seront vos objectifs pour la BAL ?
 
L'objectif, c'est de faire mieux que notre première participation. On a été en quart de finale, au minimum, il nous faut terminer dans le carré d'as. Je pense que c'est possible, parce qu'on a la possibilité de jouer à domicile, ce qui fait qu'on a l'apport du public. Nous profitons aussi de cette tribune pour appeler les supporters, tous les Sénégalais à venir au stade, mais aussi les sponsors à venir accompagner l'équipe, parce que ce sont des moyens colossaux qui nous attendent. Il faut beaucoup de moyens pour s'offrir les joueurs internationaux qui coûtent très cher avec tout ce qui tourne autour, les salaires, les hébergements, les transports, les billets d'avion qui risquent de nous coûter cher. Nous attendons vraiment un soutien des autorités douanières, étatiques, mais aussi des partenaires et sociétés qui voudront bien nous accompagner pour cette campagne. Nous avons comme objectif de hisser haut le drapeau du Sénégal. 
 
Et combien vous vous êtes fixé comme budget pour couvrir la saison de la BAL qui va démarrerà Dakar ?
 
On n'a pas encore finalisé le budget. Ce sera plus de 100 millions, c'est sûr. On aura un appui de la BAL qui accompagne les équipes au niveau du traitement salarial, des équipements et tout ; mais ce ne sera pas suffisant. Nous comptons sur l'appui des uns et des autres pour pouvoir relever le défi.
 
Comment comptez-vous relever ce challenge qui allie BAL et championnat local durant la même saison?
 
Bien sûr nous pouvons allier ces deux championnats. Le fait qu'on commence à jouer le championnat avant la BAL nous arrange beaucoup. Les joueurs auront des matchs avant cette compétition internationale. Si le championnat avait démarré après mars, cela ne nous aurait pas arrangés, parce que les joueurs ne seraient pas compétitifs. On commence maintenant le championnat pour finir en juillet début aout maximum et c'est très bien. Nous avons aussi envie de maintenir notre titre et aller aussi à la BAL la saison suivante.
 
Qu'est que ça fait d'avoir aussi dans vos rangs le Roi de basket de la défunte saison qui sera intronisé incessamment ?
 
C'est une grande fierté pour nous. C'est réconfortant pour nous dirigeants de voir que l'équipe est championne, que votre joueur est roi de la saison. Il ya un sentiment de satisfaction inégalable. Le joueur qu'on a sacré cette année vient juste d'arriver à L'As Douanes. Je félicite le coach parce qu'il ya eu de la valeur ajoutée quand il nous a rejoints à la Douane. Il était à la Ville de Dakar et maintenant c'est un joueur qui est roi du basket parce que l'As Douanes a contribué à sa formation. On a un coach qui a été 7 fois champion du Sénégal et l'As Douanesa été 10 fois championne du Sénégal, tout le mérite revient à Pabi Gueye qui nous a offert 7 trophées. Vraiment il a travaillé d'arrache-pied avec les joueurs. Il les a boostés pour qu'ils puissent éclore et montrer leur talent au public.
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Incantations

Extradition

Fog

Graille

Manœuvre

Entregent

Il se fait tard

Gouffre

Delirium tremens

Effroi


LIVE RADIO




SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse