jotaay

AFFAIRES DE TRAFIC DE PASSEPORTS DIPLOMATIQUES ET D’ESCROQUERIE: les députés accusés, livrés à la justice



AFFAIRES DE TRAFIC DE PASSEPORTS DIPLOMATIQUES ET D’ESCROQUERIE:  les députés accusés, livrés à la justice
 
Les affaires de trafic de passeports diplomatiques qui font les choux gras de la presse depuis quelque temps sont en phase de traitement devant le Parquet de Dakar. Pour ce qui concerne le dossier El Hadji Diadji Condé dans lequel sont cités les députés Mamadou Sall et Boubacar Biaye, le chef du Parquet l’a déjà scellé en ouvrant une information judiciaire. EL Hadji Condé a d’ailleurs été inculpé et placé sous mandat de dépôt, en attendant les parlementaires. S’agissant de Kilifeu et Simon, ils ont fait hier l’objet d’un retour de Parquet. Ils courent tout droit vers l’instruction.
 
Inévitablement l’affaire du trafic des passeports diplomatiques est allée en instruction. Il ne pouvait en être autrement puisque manifestement, plusieurs zones d’ombre restent à éclaircir et il faut voir si d’autres personnes ne sont pas impliquées. En tout cas, c’est la conviction du chef du Parquet dans l’affaire El Hadji Diadji Condé. Si ce dernier n’a cité que deux parlementaires en fonction (Mamadou Sall et Boubacar Biaye, par ailleurs respectivement président du Conseil départemental de Salémata et Sédhiou) et un autre de l’ancienne législature Sadio Dansokho, il n’est pas exclu que d’autres personnes soient impliquées. D’ailleurs, le président de la République a exigé que cette affaire soit tirée au clair et que les responsabilités soient situées, surtout qu’il y va de l’image du Sénégal à l’international. Du coup, le Procureur de la République n’y est pas allé par quatre chemins en ouvrant une information judiciaire. Il a confié le dossier au juge d’instruction du deuxième cabinet après avoir fait son réquisitoire introductif. Hier, El Hadji Diadji Condé a été présenté au magistrat instructeur qui lui a notifié son inculpation. L’«ami» des deux députés de Benno n’est pas rentré chez lui puisqu’il a été placé sous mandat de dépôt. Ce, en attendant que le Procureur décide du sort des parlementaires. Mamadou Sall et Boubacar Biaye, cités dans cette affaire, sont aujourd’hui en sursis, car le juge n’attend que l’Assemblée nationale qui doit lever leur immunité parlementaire pour entrer en action.
 
Kilifeu et Simon au moins 6 mois en prison en attendant d’être jugés
 
 
S’agissant du dossier de Kilifeu et Simon, il risque d’avoir le même traitement judiciaire de la part du procureur de la République. Hier, les deux activistes ont été conduits au Parquet de Dakar, mais ils ont été retenus à la cave du palais de justice Lat-Dior sans voir le Procureur ni faire face à un juge d’instruction. En fait, ils ont fait l’objet d’un retour de Parquet. Ce qui présage d’une information judiciaire en ce qui concerne cette affaire également. Mbissane Seck dit Kilifeu est poursuivi pour escroquerie. Il a promis un passeport diplomatique à la partie civile sans respecter ses engagements. Concernant Simon Kouka, ses déboires judiciaires s’expliquent par le fait qu’il a remis un passeport français à Thierno Amadou Diallo qui a voyagé avec. S’ils vont en instruction, ils risquent de rester 6 mois de prison avant que leur «cas» ne soit dépoussiéré.
 
 
Alassane DRAME
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Répit

Boules Quies

Syndicat

Boomerang: Solitude

Boomerang: Condés

Boomerang: Eclaboussure

Boomerang: «Daa baax»

Boomerang: Tour de chauffe

Exil

Intérêts


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal