jotaay

Querelle de leadership: les enseignants apéristes s'abreuvent d’injures



Querelle de leadership: les enseignants apéristes s'abreuvent d’injures

 
 
Décidément, le Réseau des enseignants de l'Apr gagnerait à être assaini. Aucune retenue, scandale sur scandale. Mais cette fois-ci, cela dépasse l’entendement. Deux membres du réseau à savoir Ahmed Suzanne Camara et Seydou Nourou Kane se sont donnés en spectacle hier au siège de leur parti, à l’occasion d’une assemblée générale ; n'eût été l’intervention de leurs camarades enseignants, ils en seraient venus aux mains.
 
 
Le siège de l'Apr a été hier le théâtre d’une violente dispute entre deux membres du Réseau des enseignants dudit parti lors d’une assemblée générale. Pour une histoire de prise de parole, Ahmed Suzanne Camara et Seydou Nourou Kane se sont échangé des insanités et ont failli en venir aux mains. Alors que Ahmed Suzanne Camara réclamait la parole, Seydou Nourou Kane qui était en possession des micros lui a clairement signifié qu’il ne parlerait pas, parce que, dit-il, «on l’a assez entendu, on l’a assez filmé» et donc ce n’est à lui de parler cette fois-ci.
Toujours égal à lui-même, Ahmed Suzanne Camara ne s’est pas fait prier pour lui répondre: «si je ne parle pas, personne d’autre ne le fera». Une réponse qui mettra Seydou Nourou Kane dans tous ces états, puisqu’il a ouvert le bal des insanités. Les deux hommes se sont mis alors à s’échanger des injures de mère et menaces. En fait, le réseau est scindé en deux tendances et l’assemblée générale qui a été organisée par celle de Seydou Nourou Kane, n’a pas recueilli l’avis des autres, nous dit-on, n’a pas impliqué les autres dans le cadre de la réflexion. C’est le poste de coordonnateur national du Réseau des enseignants apéristes qui est en jeu et tout le monde veut se positionner.
 
Ndèye Khady DIOUF
 
 
 
 
ADAMA FALL MEMBRE DU RESEAU DES ENSEIGNANTS APERISTES
«Cela n’honore pas l'Apr, le Président doit prendre ses responsabilités»
 
Une attitude dégradante, selon Adama Fall. «Ce comportement n’est pas digne d’un enseignant. Cela n’honore pas l'Apr et le Président Macky Sall ne mérite pas ça. Ils ont terni l'image des enseignants», regrette-t-il. Aussi, il appelle le président de la République à saisir cette occasion pour désigner un coordonnateur national pour le Réseau des enseignants apéristes. Sinon ce n’est pas demain la veille la fin de ces pratiques
Selon Adama Fall, le nœud du problème, c’est qu’il y a des enseignants qui veulent montrer leur suprématie sur d’autres camarades. «Je n’ai pas pris part à l’assemblée générale parce je n’étais pas d’accord avec la démarche. L’heure est à l’union, nous devons adopter une démarche participative et inclusive. Malheureusement, il y en a parmi nous qui préfèrent le sectarisme», indique-t-il.
 
N K D
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Souk

Boomerang: Désobéissance civile

Boomerang: Pipeau

Sous la tente

Boomerang: Agendas

Boomerang: Bras de fer

Boomerang: Que faire ?

Suspens

Transformer

Bommerang: Prêche


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures