jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal

Escroquerie: l’activiste ‘’Kilifeu’’ au centre d’une affaire portant sur un marché de fer d’une valeur de 200 millions FCFA



Escroquerie: l’activiste ‘’Kilifeu’’ au centre d’une affaire portant sur un marché de fer d’une valeur de 200 millions FCFA
Le rappeur et activiste du mouvement Y en a Marre, Landing Mbissane Seck plus connu sous le pseudonyme de ‘’Kilifeu’’ a été au centre d’un dossier judiciaire évoquant un marché de vente de fer d’une valeur de 200 millions FCFA. L’activiste a joué le rôle de facilitateur dans la collaboration entre les nommés T. Sylla et F. Dieng respectivement partie civile et défense dans cette affaire d’escroquerie portant sur 13 millions FCFA.

Jugée ce 6 décembre devant le tribunal correctionnel de grande instance de Dakar, l’affaire dénote d’un business qui a capoté.

Il ressort des débats d’audience que le prévenu, F. Dieng voulant récupérer un marché de fer dune valeur de 200 millions FCFA devait verser 50 millions FCFA. Ne disposant que de 30 millions FCFA, ce dernier a contacté Kilifeu pour lui faire part du projet en lui demandant d’y participer avec une commission à terme. A son tour, Kilifeu a approché le plaignant T. Sylla qui a été intéressé mais qui a demandé des garanties de reversement dès l’arrivée à Dakar de la marchandise qui devait provenir de la Bosnie. Il décide alors de faire un chèque de 12 millions FCFA qu’il remettra à l’activiste qui le donnera à son tour à F. Dieng. Ce dernier qui avait promis la restitution du prêt au bout d’un mois n’a pas finalement respecté son engagement et a fini par être trainé devant la juridiction pour escroquerie.

A la barre, l’activiste Landing Mbissane Seck alias Kilifeu a comparu en tant que témoin dans ce dossier.

« J’ai mis F. Dieng et T. Sylla en rapport. Je n’ai jamais su que F. Dieng s’activait dans la vente de fer mais je savais qu’il était dans le business. C’est lorsque F. Dieng m’a appelé pour me parler du projet que j’ai pensé à mon ami T. Sylla parce que je n’avais pas la somme qu’il me demandait. F. Dieng m’a envoyé un bon de commande attestant de l’existence du marché et j’ai montré le bon à T. Sylla qui a déboursé 12 millions FCFA que j’ai remis à F. Dieng », a expliqué Kilifeu. Il explique d’ailleurs avoir ajouté un million sur la somme.

« F. Dieng m’a encore contacté pour me dire qu’il lui manquait encore 6 millions FCFA. Je lui ai fait savoir que je n’avais qu’un million avec moi destiné à un projet mais il m’a dit de le lui remettre parce que le marché devait générer 200 millions FCFA dans un délai d’un mois», a soutenu le rappeur. A l’en croire, c’est une collaboration où les participants devaient toucher à une commission.

« F. Dieng avait pris l’engagement de donner 15 millions FCFA à T. Sylla », a dit Kilifeu. Interpellé sur sa part, il édifie.

« F. Dieng me doit 1 million FCFA. Je lui ai remis mon argent. Je n’ai jusqu’ici rien touché», a dit l’activiste.

Dans sa plaidoirie, la partie civile a relevé le caractère du délit d’escroquerie en fondant ses arguments sur des manoeuvres frauduleuses. Selon le conseil de T. Sylla, il n’y a jamais eu de projet au contraire, il y a dans cette affaire, un élément intentionnel caractérisé par l’absence d’argent qu’il fallait aller trouver en trompant la vigilance de son client. L’avocat a sollicité la réception de la constitution de la partie civile en réclamant 13 millions FCFA et en demandant de fixer la contrainte par corps.

Le parquet a pour sa part relevé plusieurs éléments constitutifs du délit d’escroquerie. Le maitre des poursuites a cité la fausse qualité, le mensonge et renseigne sur d’autres plaintes pendantes contre le mis en cause F. Dieng. Le procureur a finalement requis 2 ans d’emprisonnement ferme contre l’accusé.

La défense a réfuté les poursuites contre son client avant de défier le procureur de lui sortir une quelconque plainte impliquant son client.

Sur l’affaire, l’avocat dira que le business de son client n’a pas marché mais qu’il existait bel et bien.

« A part qu’il a dit qu’il donnerait 15 millions FCFA à T. Sylla dites-moi où est la manoeuvre frauduleuse ? Il n’y en a pas», a déclaré la défense qui a plaidé la relaxe. L’avocat a indiqué que son client a versé à la partie civile 2 millions FCFA pour montrer sa bonne foi et invite le tribunal à ordonner la restitution du véhicule Range Rover de F. Dieng confisqué par les gendarmes enquêteurs.

Statuant publiquement et contradictoirement, le tribunal a reconnu F. Dieng coupable du délit d’escroquerie. La juridiction l’a condamné à 3 mois d’emprisonnement ferme et le paiement de 13 millions FCFA pour toutes charges et préjudices confondus.
dakaractu
 


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Aiguillon

Agir

Timing

Valeur sûre

Quid ?

Surprise

Armée mexicaine

A genoux

Reflet déformé

La curée



LIVE RADIO




SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»