jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal

A QUELQUES HEURES DE SON DEMARRAGE : Le Cnra définit les règles de la campagne électorale



A QUELQUES HEURES DE SON DEMARRAGE : Le Cnra définit les règles de la campagne électorale

 
 
Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) du Sénégal a émis une décision détaillant les règles encadrant la diffusion de la propagande électorale pour l’élection présidentielle prévue le 25 février 2024. Décision qui fixe le cadre réglementaire pour l’utilisation du temps d’antenne sur la chaîne publique, la Radiotélévision sénégalaise (Rts).
 
 
 
A quelques heures du début de la campagne électorale, le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (Cnra) a fixé le temps d'antenne à la Radio et à la Télévision publiques, mis à la disposition des candidats à l'élection présidentielle du 25 février 2024.
Selon le texte, chaque candidat bénéficiera de trois minutes de temps d’antenne par jour, du 4 au 23 février 2024, pour le premier tour de l’élection. En cas de second tour, ce temps d’antenne sera porté à sept minutes.
Le dernier jour de la campagne, une unique tranche de diffusion est prévue à 22 heures.
La diffusion des messages de campagne est prévue en deux tranches quotidiennes pour le premier tour, avec des ajustements possibles en fonction d’événements spéciaux comme les matchs de la Coupe d’Afrique des nations.
L’ordre de passage des candidats, pour le premier message de campagne, d’après la décision, sera déterminé par tirage au sort, avec une rotation quotidienne pour assurer l’équité. Babacar Diagne et Cie rappellent l’importance de la neutralité et de l’équité entre tous les candidats, notamment à travers l’utilisation d’un indicatif musical neutre et la mention de la supervision du Cnra avant et après chaque émission.
Le Cnra souligne que les candidats sont invités à enregistrer leurs premières déclarations dans les studios de la Rts, avec des sessions d’enregistrement planifiées les 2 et 3 février 2024. Le Cnra impose aussi que, pour les meetings et manifestations publiques, seuls les noms des candidats et de leurs entités de soutien peuvent être mentionnés à l’écran.
Les règles stipulent des directives strictes pour la couverture médiatique des campagnes, exigeant des candidats qu’ils soumettent leurs calendriers de meetings et manifestations publiques à la Rts et au Cnra avec un préavis suffisant.
Le Cnra précise également les conditions de production et de diffusion des émissions de campagne, y compris la nécessité d’un enregistrement préalable et le contrôle par le Cnra pour assurer le respect des règles. En cas de refus de diffusion d’une émission, la décision soutient que les candidats ont la possibilité de présenter une autre déclaration ou de recourir à une émission déjà diffusée, sous réserve de l’approbation du Cnra.
 
Khadidjatou D. GAYE
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Aiguillon

Agir

Timing

Valeur sûre

Quid ?

Surprise

Armée mexicaine

A genoux

Reflet déformé

La curée



LIVE RADIO




SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»