jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
100 JOURS AU POUVOIR DU NOUVEAU RÉGIME : L’Apr parle de 100 jours de confinement de Diomaye par Sonko et flaire la chasse aux sorcières NOMINATIONS AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ  : Le Sames en colère demande des réparations immédiates ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE : Politiques, experts parlementaires… analysent le bras de fer entre l’Assemblée nationale et le Premier ministre Abdou Mbow au PM : « Le Sénégal n’est pas une rue publique mais une République » Stratégie de financement ciblé du ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire :  Le ministre Alioune Dione gâte 54 organisations de Bambey et avertit qu’il faudra rembourser jusqu’au dernier centime RENOUVEAU DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET PARIS : Diomaye et Macron pour un partenariat équilibré au service des intérêts réciproques des deux peuples et fondé sur un respect mutuel RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner»

SÉNÉGAL-SOUDAN DU SUD (4-0) : Les Lions attaquent fort les qualifications pour la Coupe du monde 2026




 
Le Sénégal n’a fait qu’une bouchée du Soudan du Sud pour son entrée en lice dans les qualifications à la prochaine Coupe du monde (4-0). Un match à sens unique dont on retiendra la centième de Sadio Mané qui l'a bien fêtée avec un doublé, mais c'était aussi la soirée des premières : le premier but du prodige Lamine Camara, titularisé pour la première fois par Aliou Cissé et le premier but de Pape Matar Sarr. Ce dernier détient désormais le record du but le plus rapide en sélection, 40' secondes.
 
Le but sénégalais le plus rapide marqué par Pape Matar Sarr
 
Ce fut un match d'entraînement pour les Lions du Sénégal. En effet, le match qui les opposait au Soudan du Sud a été un véritable récital face à une équipe très faible. Le score sans appel de 4 buts à 0 reflète la supériorité des collègues de Sadio Mané, qui a bien fêté sa centième sélection en s'offrant un doublé.
Les Lions avaient faim ! Pour ce match si particulier, car joué à huis clos, Sadio Mané fêtait sa centième sélection. Honoré par la Fédération avant le coup d'envoi, Nianthio s'échappe après une belle ouverture de Ismael Jacobs sur le côté gauche de l'attaque sénégalaise. Débordant son vis-à-vis, Mané sert en retrait Pape Matar Sarr qui ouvre le score au bout de 42 secondes de jeu, en décochant une frappe rasante à l’entrée de la surface (1-0, 1ère).
 
40e but de Sadio Mané en sélection
 
Les 1000 enfants des centres de formation présents dans les tribunes d’un Stade Abdoulaye-Wade à huis clos pouvaient exploser de joie. Sur un rythme effréné et face une équipe qui ne parvenait pas à enchaîner plus de deux passes, Sadio Mané profitait une fois de plus d’une superbe déviation d’Habib Diallo pour le but du break (2-0, 6e). Le Nianthio marqué ainsi son 40e but en sélection sénégalaise
Les Lions maîtrisent leur sujet, mais pèchent toujours devant les buts. Sadio manque le troisième but après une passe lumineuse de Lamine Camara, Majak Mawith, le gardien de but sud-soudanais, dévie ainsi le ballon en corner (14e). En face, l'équipe sud-soudanaise dépassée par les évènements tente d'inquiéter Edouard Mendy sur une frappe lointaine de Rashid Toha. Le cuir s'est dirigé tranquillement dans les gants du portier sénégalais à la 17e minute. Les Lions ont ensuite raté plusieurs occasions.
 
Lamine Camara première titularisation et premier but
 
Mawith, le portier sud-soudanais, repousse une tentative de Sadio (28e) et passe tout près de l’expulsion pour une sortie très ratée sur Mané (29e). Il s'illustre de nouveau face à Pape Matar Sarr, intenable dans l'entrejeu, (35e), d'Habib Diallo (39e) et de Gana Guèye a la 40e. Cependant, il va s'incliner face au benjamin de l'équipe nationale. Lamine Camara, servi sur un plateau par Idrissa Guèye (45e), marque son premier but en sélection sur sa première titularisation.
En seconde période, sur le même rythme qu'en début de match, les Lions mettent la pression d'entrée. Pape Matar Sarr s'illustre une nouvelle fois avec une grosse frappe repoussée par le portier sud-soudanais (48e). Les Lions déroulent avant d'accélérer le jeu à la 54e. Mané, fauché dans la surface se fait justice lui-même. 4 buts à 0.
 
Les Lions leaders du groupe B
 
Aliou Cissé procède à quatre changements dans les trente dernières minutes. Le match se déroule sur un rythme calme imposé par les Sénégalais. La fin du match sera marquée par deux événements majeurs. En effet, Habib Diallo verra ses deux buts refusés injustement par l'arbitre (84e, 90e).
Les Lions sont ultra dominateurs durant le reste de la rencontre. Mais comme souvent ils pèchent dans le dernier geste pour alourdir le score.
Les Lions de la Téranga envoient ainsi un message fort à tous leurs adversaires du groupe B, notamment les Eperviers du Togo qu’ils affrontent ce mardi 21 novembre 2023 à Lomé. L’équipe nationale du Togo qui n’a pu faire qu’un match nul contre le Soudan le jeudi dernier, va devoir réajuster son potentiel offensif pour venir à bout des poulains d’Aliou Cissé. Au classement, Les Lions prennent les commandes du groupe B devant la RDC à la faveur d’une meilleure différence de buts. Dimanche, les Léopards jouent face au Soudan, mardi, le Togo accueille le Sénégal et le Soudan du Sud reçoit la Mauritanie.
 
 
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
 
AMBIANCE AU STADE
Sadio Mané accède au panthéon des centenaires
 
Une soirée mémorable s’inscrit dans l’histoire de Sadio Mané qui, outre son exploit de marquer un magnifique doublé face au Soudan du Sud (4-0), ce samedi, lors de l’inauguration des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, a évolué pour la centième fois sous les couleurs de l’équipe nationale du Sénégal. Cet accomplissement représente une nouvelle apothéose pour l’attaquant vedette des Lions de la Téranga, ayant consacré plus de onze années de son talent à la représentation nationale. Sadio Mané s’érige ainsi en le second joueur sénégalais à atteindre ce seuil prestigieux, rejoignant ainsi son coéquipier émérite, Idrissa Gana Guèye.
 
Sadio Mané : fierté et émotion à la centième !
Reconnaissant, Sadio Mané a confié que franchir le cap des « 100 » revêtait une signification profonde pour lui. « Cette 100e sélection me comble de fierté et de bonheur ! », a-t-il exprimé en zone mixte, à l’issue du match contre le Soudan du Sud.
Au cours de ses onze années au sein de l’équipe nationale sénégalaise, l’enfant de Bambali a inscrit un total de 40 buts (38 avant cette soirée) et délivré 22 passes décisives. Évoluant avec le numéro 10, Sadio Mané a fait ses premiers pas chez les Lions A le 2 juin 2012, affrontant le Libéria. Il a notamment inscrit à son palmarès la victoire historique à la Coupe d’Afrique des nations 2022 avec le Sénégal, tout en se parant de deux prestigieux Ballons d’Or africains.
 
Huis clos, 1000 enfants et le décompte des passes
 
La Fifa après avoir sanctionné le Sénégal d'un match à huis clos lui a permis de faire entrer 1000 jeunes des écoles de football au stade Abdoulaye Wade de Diamniadio ce samedi face au Soudan du Sud.
Ces jeunes vêtus de leurs maillots de centre de formation, ont assuré l'ambiance dans ce stade dépourvu de supporters. C'est en comptant les passes des joueurs qu'ils ont apporté une touche exceptionnelle en tant que seuls supporters.  Le coup de pouce donné à Sadio Mané pour ce premier but après 18 passes comptées a marqué les esprits.  De Edouard Mendy à Sadio Mané, les écoliers ne se fatiguaient pas de compter, crier et de chanter pour pousser les Lions à cette belle victoire. 
 
 
-*-*-*-*-**-*-*-**-*-*-**-
 
 
ALIOU CISSE
"C'est bien de commencer par une victoire"
 
Le Sénégal est sorti victorieux face au Sud Soudan ce samedi lors du premier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Le sélectionneur des Lions, en conférence de presse, s'est félicité des 3 points engrangés par son équipe même s'il n'a pas manqué de remarques sur la prestation. 
 
Plusieurs occasions vendangées
 
" L’efficacité, ça nous a un peu manqué quand on regarde le nombre d'occasions. Ce n'est pas un manque de motivation, mais des combinaisons qu'il faut continuer à travailler. Ismail Jakobs et Krépin ont apporté beaucoup de centres mais l'adversaire a mis le pied. Il faut un peu plus de sacrifice, de mouvement pour que le centreur puisse trouver le receveur dans les meilleures conditions. Le football, c'est ça. Il faut créer des occasions mais aussi les concrétiser. Ce qui manque un peu. C'est bien de commencer par une victoire. J'espère qu'on en mettra contre le Togo. Je suis satisfait des trois points, le contenu n'a pas été mal non plus".
 
Arbitrage
 
"Je vais mesurer mes paroles avec l'arbitrage. Si je commence à parler je risque d'être suspendu. Sur ce match-là, il doit avoir carton rouge, sur le but de Habib Diallo je ne crois pas qu'il y a hors-jeu. Les arbitres, on doit les aider, les accompagner. Ils sont seuls. Il est important que la Caf continue à les accompagner. J'ai mon staff, je ne suis pas seul. Les arbitres, ils sont seuls dans leurs hôtels, vestiaires. C'est compliqué. Ça doit faire partie de la réflexion de la Caf, pour voir comment améliorer. Il faut les aider, les mettre dans de bonnes conditions. Quel est le statut de l'arbitre, les rémunérations ? Ce sont des choses à voir en profondeur. Rien que ces éliminatoires du Mondial, des erreurs d'arbitre, il y en a eu. Si on veut un football qui va de l'avant, on va demander au coach, aux joueurs, aux pays de se mettre à niveau mais aussi aux arbitres".
 
Système
 
"C'est notre progression. Il est important de gagner, de bien jouer aussi. Il y a une nouvelle philosophie qu'on est en train de mettre en place. Depuis le Bénin, on a changé de style. On a joué avec un 10 (Iliman Ndiaye) aujourd’hui. C'est bien d’avoir deux à trois systèmes pour ne pas permettre à l'adversaire de nous lire. J'ai vu de très bonnes choses par rapport aux consignes. Il faut qu'on continue. Le système à Lens est différent d'aujourd'hui ou de celui du match contre le Brésil. Les joueurs s'adaptent et c'est une bonne chose".
 
Pourcentage sur le plan technique
 
"Ce sont des matchs difficiles à préparer. C'est une équipe qui a perdu son entraîneur. Ils avaient l'habitude de jouer à 5 derrière. Mais on sait que Dupuis joue à 4 depuis Madagascar. Quand vous ne connaissez pas l'équipe, c'est l'inconnu, rien à voir contre les grandes équipes. En seconde période, ils sont passés à 5. Dans la globalité, c’était assez maîtrisé. Dans l'évolution du système, nous montrons en puissance en expliquant aux joueurs sur le terrain et avec des vidéos. Ce qui est important est que les joueurs adhèrent. C'est quelque chose de nouveau que nous développons de mieux en mieux".
 
Pape Matar Sarr et Lamine Camara
 
"La qualité c'est important. Mieux vaut en avoir que le contraire. Je loue la prestation de l'équipe dans son ensemble. Que ce soit Ismaïla Sarr quand il est arrivé. Il n'a pas joué de suite et s'est installé petit à petit. Pape Matar Sarr est là depuis un bon bout de temps. Depuis quelque temps il s'installe. Cela coïncide avec ses performances avec Tottenham. Nous comptons sur lui.
Lamine est pétri de talent. Il est capable de faire de très bonnes choses. On les encourage à avoir la tête sur les épaules et ne pas s'enflammer, continuer à travailler. Ce sont des valeurs sûres et il ne faut pas leur mettre la pression comme cela a été le cas avec leurs aînés".
 
 
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
 
ZONE MIXTE
 
Sadio Mané : "je suis très content de faire ma 100e sélection et j’espère faire encore d’autres sélections"
 
"Avant tout, je pense que c’est un rêve de gamin qui se réalise. Je suis très content de faire ma 100e sélection et j’espère faire encore d’autres sélections. Je pense qu’aujourd’hui, on ne va pas se focaliser sur l’inefficacité. L’essentiel a été fait, on a gagné avec un écart de 4 buts, le reste c’est des détails. Je pense que parfois, il ne faut pas se focaliser sur ça. Le plus important c’était de gagner ce match. Puis on va aborder le match de ce mardi avec sérénité comme on l’a fait aujourd’hui. On sait que ça sera à l’extérieur ça ne va pas être facile mais on s’attend à ce genre de match mais on va aller là-bas et on va jouer le match".
 
Formose Mendy : "on est le Sénégal, tous nos matchs seront difficiles"
 
"C’est des genres de matchs un peu difficiles, on l’a bien démarré. Après c’est le football, on a marqué des buts même si l’on a péché sur la finition. Mais le plus important a été fait. On va bien préparer le match prochain face au Togo, c’est des matchs importants pour une qualification à la Coupe du monde donc on sera attendu. On est le Sénégal, tous nos matchs seront difficiles. Comme on a bien commencé, le reste, on va aller confirmer".
 
Lamine Camara : "c’est à moi de garder les pieds sur terre et de savoir que rien n’est encore"
 
"C’est vrai que c’était un match qui avait beaucoup d’espaces. On aurait pu marquer plus de quatre buts. Mais bon on ne l’a pas réussi, ça fait partie du football. Maintenant c’est à nous d’aller travailler encore plus devant les buts et progresser dans ce domaine. Évidemment c’est une fierté de marquer en équipe nationale et surtout en équipe A. En ce moment, c’est à moi de garder les pieds sur terre et de savoir que rien n’est encore. Je vais continuer à bosser et pourquoi pas marquer d’autres buts encore".
 
Abdou Diallo : "tous les matchs vont être cruciaux, on va au Togo avec des ambitions"
 
"Le score est quand même assez large. Donc on ne va pas faire la fine bouche et puis on a les points, on commence la campagne de façon positive. Tous les matchs vont être cruciaux, on va au Togo avec des ambitions. Même si l’on sait que c’est dur, mais il va falloir faire le travail et prendre les trois points. Repositionnement au milieu ? Honnêtement, je ne me pose pas de questions en sélection. Quand je viens, je fais le boulot, je suis au service de l’équipe. Après le numéro 6 je sais le jouer, j’ai commencé ma carrière en 6. Ce n’est pas ma première fois, on fait le boulot tout simplement".
 
Idrissa Gana Guèye : "il fallait renouer avec la victoire"
 
"On est très content, déjà il fallait renouer avec la victoire. Le dernier match qu’on a joué à domicile, on l’a perdu. Donc l’essentiel a été fait aujourd’hui avec une victoire (4-0), 4 buts marqués. Donc on aurait dû marquer plus de buts mais on est content pour ces 4 buts là et content pour le 100 match de Sadio Mané. On sait que ça ne sera pas un match facile là-bas parce qu’on a été là-bas et c’était un match très compliqué. Maintenant on les connaît un peu mieux, on va se préparer déjà à se reposer pour aller prendre les 3 points là-bas".
 
Dion Lopy : "c’est vrai qu’on a manqué d’efficacité, mais l’essentiel c’était de gagner et on l’a fait"
 
"C’était un match difficile, nous on était venu pour prendre les 3 points. Après le reste on va essayer de le corriger avec le coach. C’est vrai qu’on a manqué d’efficacité mais l’essentiel c’était de gagner et on l’a fait. Là on va bien se reposer pour entamer le match de ce mardi pour le gagner aussi. C’est bien de faire les 6 points et retourner dans nos clubs".
 
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Bon choix

Calculs

Impatience

Ville d’eau

Chronos

Débats

Oppositions

Le diable est dans le détail

Impulsion

Répulsion



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030