jotaay

REOUVERTURE DE L’ARENE Bira Sène fixe les dates et les règles



REOUVERTURE DE L’ARENE  Bira Sène fixe les dates et les règles
 
En réunion avec quelques promoteurs pour les modalités de reprise de l’arène, le président du Cng de lutte, Bira Sène, a donne son feu vert aux promoteurs de choisir leurs dates entre le 1eroctobre et le 15 décembre 2021.
 
 
Le président du Cng de lutte, Bira Sène, a rencontré quelques promoteurs pour fixer les prochaines dates des combats après la réouverture prévue le 1er octobre. « La saison 2020-2021 a été écourtée à cause de la pandémie à coronavirus. Et après concertation avec les autorités, le ministre Matar Bâ et le gouverneur de la région de Dakar, nous nous sommes entendus pour la reprise des galas de lutte qui étaient déjà programmés, mais renvoyés pour les raisons que je viens d’évoquer», a-t-il confié, hier, devant la presse. «Il a été retenu également de respecter les mesures barrières, en commençant par la vaccination, le port du masque, le lavage des mains en passant par la distanciation physique. Fort de ça, nous avons convoqué les promoteurs aujourd’hui (hier) pour qu’on essaye de voir ensemble les modalités pratiques pour la reprise et également pour que chacun puisse prendre une date pour ses activités», dit-il. Alors, pour ce faire, «on a identifié trois catégories de promoteurs : d’abord ceux qui avaient eu des galas programmés et régularisés, ils étaient au nombre de 6, ensuite viennent ceux qui avaient programmé des galas mais qui n’avaient régularisé que le grand combat et enfin ceux qui avaient une date et qui étaient en train de démarcher des combats. Nous avons d’abord donné le choix aux promoteurs qui avaient déjà régularisé et qui avaient arrêté, certains à 24 heures de leurs galas, d’autres à une semaine ou un mois, de prendre des dates durant la fourchette allant du 1er octobre au 15 novembre», déclare Bira Sène.
 
75 jours pour choisir des dates, pas d’achat de nouvelle licence jusqu’au 15 décembre 
 
«Ceux qui étaient impactés devaient organiser ces 23 galas durant une courte période de 35 jours. Cette fois-ci, pour élargir le choix, nous leur avons offert 75 jours pour qu’ils prennent des dates», explique Bira Sène. «Après, on est passé aux promoteurs qui avaient un grand combat déjà régularisé, mais pas de gala. On leur a permis également de choisir des dates. Et on a terminé avec le dernier lot de promoteurs. Il convient également de préciser que nous avons eu à donner la possibilité aux promoteurs, aux managers, aux lutteurs qui sont impactés et qui se trouvent dans ce lot-là de continuer à dérouler leurs activités sans acheter une nouvelle licence jusqu’au 15 décembre. Cela veut dire que tous ceux qui ont des licences ici pourront combattre sans acquérir une autre. Le Cng va prendre en charge l’assurance pour ces lutteurs-là», rassure le président du Cng. Il avertit que «passé ce délai, ils seront obligés d’acheter une nouvelle licence. Nous avons également dit aux promoteurs de veiller à ce qu’après la prise des dates, les combats soient réalisés. Nous avons également dit aux promoteurs que l’avance a été déjà donnée aux lutteurs, mais il reste le reliquat et selon le règlement, cette somme doit être déposée au niveau du Cng 15 jours avant la tenue du combat. Nous tenons à préciser que le pass sanitaire est obligatoire. La carte de vaccination, masque, utilisation des gels, distanciation dans les gradins. Dès la semaine prochaine, pour entrer au stade, il faut obligatoirement porter un masque.»
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Répit

Boules Quies

Syndicat

Boomerang: Solitude

Boomerang: Condés

Boomerang: Eclaboussure

Boomerang: «Daa baax»

Boomerang: Tour de chauffe

Exil

Intérêts


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal