jotaay

PABI GUEYE, COACH DOUANES : « L’objectif est d’aller plus haut, ce qui s'annonce difficile »



PABI GUEYE, COACH DOUANES : « L’objectif est d’aller plus haut, ce qui s'annonce difficile »

 
Se qualifier à la phase finale de la BAL 4 est désormais chose accomplie pour le coach de L'AS Douanes. Mamadou Pabi Guèye s'est déjà projeté sur le voyage au Rwanda qui, selon lui, s'annonce difficile. Il était en conférence de presse après la victoire ce lundi sur l’Armée Patriotique Rwandaise.
 
Le parcours de L'AS Douanes
 
« Je remercie tout le peuple sénégalais, qui nous a soutenus dans les moments difficiles. Ce n’était pas évident. Nous avons rencontré des équipes costaudes. En âme et conscience, je disais à mes joueurs que j’allais me réveiller à 8h pour préparer le prochain match. Ce qui compte, c’est l’arrivée. Nous avons continué à travailler malgré les difficultés ».
 
L'apport de Mike Fofana
 
« Je l’ai vu tranchant depuis le début. Il remplaçait Ibrahima Thomas à qui j’ai donné énormément de responsabilités. Mais je n’étais pas satisfait de lui, je le lui ai fait savoir. Je ne suis pas l’émotion. Dans un match à élimination directe, il faut faire des choix ».
 
La "Finals 8" au Rwanda
 
« Il faut d’abord se reposer, faire l’analyse de cette première phase, évaluer joueur après joueur. Si j’ai la possibilité d’en choisir, je le ferai. A certains postes, on pèche. Si on veut aller loin, il va falloir le faire ».
 
Le Bilan
 
« Sur le plan défensif, on n’est pas fébrile. On est la plus défensive de la Conférence, mais la moins offensive. Si nous devons travailler quelque chose, c’est l’aspect offensif. On n’est pas assez adroit. On a pratiquement muselé tous nos adversaires à 50 points. A part l’US Monastir. Il va falloir y remédier en étant plus sereins, mieux partager la balle sur le plan offensif, partager les shoots ».
 
La suite du tournoi
 
« Il y a énormément de choses, trop d’indiscipline, individuel comme collectif. Mais on s’est amélioré dans le mouvement de la balle, dans la cohésion, dans les shoots. L’objectif est d’aller plus haut, ce qui s'annonce difficile. Il ne faut pas se voiler la face. Nous avons énormément de lacunes. Est-ce que nous aurons le temps de progresser ? Peut-être. Si nous avons la possibilité de changer quelques joueurs sur le plan offensif, tant mieux. Mais pour dire vrai, il sera difficile d’atteindre le niveau de l’année dernière ».
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Attente

Arrosoir

Emulation

Révolution

Mamelles

Remake

Tong-tong

Communiquer

Ubiquité

Tout baigne



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030