jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

EL HADJI OUSSEYNOU DIOUF «On a tout pour gagner la Coupe d'Afrique. Si on ne la gagne pas, c'est de notre faute»



EL HADJI OUSSEYNOU DIOUF «On a tout pour gagner la Coupe d'Afrique. Si on ne la gagne pas, c'est de notre faute»
Accroché lors de la présentation de la Coupe d’Afrique des nations (Can), dans une cérémonie «Trophy Tour» organisée par la Confédération africaine de Football (Caf) et son partenaire Total Energies, El Hadji Ousseynou Diouf nous a confié ses sentiments malheureux lors de la finale de la Can 2022 perdue contre le Cameroun. Le double Ballon d’or africain invite ses jeunes frères Lions, «les meilleurs de l’Afrique» à «se battre» pour amener le trophée au Sénégal.
 
 
Les Échos : Quel est votre sentiment quand vous voyez la Coupe d’Afrique, ici dans notre pays, après l’avoir manquée de près  en 2002 ?
 
El Hadji Ousseynou Diouf : Cette coupe me rappelle mes larmes de 2002, au Mali. Mais je suis sûr qu’avec l’union sacrée de tous les Sénégalais derrière cette équipe, derrière cette fédération, rien n’est impossible. On a une très belle équipe, on a la meilleure équipe d’Afrique. J’y crois et c’est pour ça que, avec le président Augustin Senghor, je suis un homme de défi,  je suis un homme courageux. Je sais que mes petits frères ont besoin du soutien de tout le peuple sénégalais. Ils ont besoin d’être boostées et galvanisés. Je donne rendez-vous après la Can. Je souhaite que cette coupe revienne au Sénégal avec les prières de tout le monde.
 
Selon vous, qu’est-ce qui a réellement manqué au Sénégal en 2019 ?
 
Il faut une cohésion autour de l'équipe. Une équipe, des gens, une population solidaires et que tout le monde parle le même langage : la gagne. C’est ce qui nous a manqué.
 
Que pouvez-vous dire aux Lions qui iront dans 3 mois à la conquête de ce prestigieux trophée?
 
Dans la vie, il faut toujours avoir un déclic. Pour cette génération actuelle de footballeurs sénégalais qu'on a dans l'équipe nationale, c'est une évidence, c'est une réalité, on doit gagner cette Coupe d'Afrique. On a la meilleure équipe d'Afrique. On a les meilleurs joueurs d'Afrique et je crois qu'on doit être juste avec nous-mêmes et se dire que si on ne gagne pas cette Coupe d'Afrique, on n’a rien fait de mieux. 
 
 
L'attente n’est-elle pas trop grande pour cette génération qui est aussi passéeà côté en 2019 ?
 
Avec nous, c'était pareil. Est-ce que même ce n'était pas pire? Tout le monde nous voyait gagner la Coupe d'Afrique sans avoir d'expérience. Mais cette équipe, aujourd'hui, a de l'expérience. Les joueurs jouent en Champions League et dans les plus grands clubs d'Europe, dans des championnats relevés. On a tout pour gagner la Coupe d'Afrique. Si on ne la gagne pas,c'est de notre faute. De notre temps, on avait des problèmes extra-football. Cette équipe actuelle du Sénégal n'en a pas. Ces jeunes, quand ils voyagent, ils ne le font pas avec des avions de 300 places. Aujourd'hui, on a un gouvernement qui met les moyens et s'occupe super bien du football, ainsi qu'une fédération qui répond à leurs besoins. Par rapport à nous, les temps ont changé, les terrains sont meilleurs, les conditions de vie d'un footballeur sont aussi meilleures. On demande juste à nos joueurs de jouer du football et de gagner. 
 
Est-il suffisant d’avoir la meilleure équipe ou les meilleures joueurs pour gagner la Can ?
 
Bien-sûr, quand tu as les meilleurs et que tu ne gagnes pas, c'est de ta faute. Maintenant, les meilleurs, il faut qu'ils sachent qu’être meilleurs ne suffit pas, mais qu'il faut se battre comme tout le monde. Quand tu te bats et que tu es plus intelligent que les autres, que tu es meilleur que les autres, si tu ne passes pas, il ya un problème. 
 
 
Etes-vous d’accord que le football africain a beaucoup évolué aussi et qu’il n’y a plus de petite équipe?
 
Il n'y a pas de football africain qui tienne. Le football demande un talent d'abord. Après le talent, c'est la bagarre. Comme dans la vie de tous les jours, il faut se battre. Il faut qu'ils deviennent des hommes maintenant, ce ne sont plus des enfants. C'est important. 
 
Quel souvenir avez-vous de la Namibie?
 
J'ai joué la Namibie ici et j'avais mis 3 buts et une fois chez eux j'en ai marqué un. J'ai fait deux matchs contre la Namibie et j'ai marqué 4 buts.
 
Qu’attendez-vous des attaquants sénégalais pour cette double confrontation les 9 et 12 contre la Namibie?
 
Moi personnellement, je ne parle pas de la Namibie. Je veux parler de mon équipe le Sénégal. Si on se pose des questions en jouant contre la Namibie, ça veut dire qu'on est problématique. Aujourd'hui, le Sénégal est meilleur que tous ces adversaires-là. Demain on peut jouer contre l'Algérie ou contre la Côte d'Ivoire, on joue contre les grandes nations de football,là ce sera une autre discussion.
 
 
 
«Quand tu as les meilleurs et que tu ne gagnes pas, c'est de ta faute»
 
«Si on se pose des questions en jouant contre la Namibie, ça veut dire qu'on est problématique»
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Pot-pourri

Boomerang: Héritage

Aiguillon

Boomerang: Libertés

Dette

Booemlrang: Alternative

Chimère

Surpassement

Test majeur

Démagogie


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale