jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

ALIOU CISSE: «ce n’est pas un match sans enjeu, on mettra la meilleure équipe possible»



ALIOU CISSE: «ce n’est pas un match sans enjeu, on mettra la meilleure équipe possible»
 
Le match Congo-Sénégal de ce vendredi, comptant pour la cinquième journée des éliminatoires de la Can 2022, garde une importance certaine pour les Lions du Sénégal, en dépit de leur qualification prématurée, a affirmé le sélectionneur national, hier jeudi, en conférence de presse. Cependant Aliou Cissé reste sur ses gardes, même si le Sénégal est qualifié. La raison, dit-il, «dans le haut niveau, il n’y a pas de match sans enjeu».
 
L’effectif du Sénégal
 
«Pendant deux ou trois semaines, ce fut vraiment un marathon. C’est valable pour tous les sélectionneurs africains. La circulaire 1749 ne nous a pas permis en premier temps d’avoir notre vraie liste, nos meilleurs joueurs partout sur le continent  africain et dans le monde. D’un autre côté, ça nous a permis de voir les clubs qui sont alliés et le comportement de certains clubs vis-à-vis de nos sélections. Ça m’a aussi permis de voir l’état d’esprit de mes joueurs. Quand je vois que tous les cadres pratiquement sont là malgré les interdictions, cela prouve que cette équipe du Sénégal est en train de vivre et que les garçons sont vraiment motivés pour venir représenter leur pays. Ça c’est vraiment une avancée qu’il ne faut pas négliger dans les sélections sénégalaises. Avant, on ne pouvait pas faire nos plans parce qu’il y avait beaucoup d’incertitudes mais aujourd’hui que tout le monde est là, ça devient possible. Le Sénégal est au complet.»
 
 
L’enjeu du match
 
 
«J’entends beaucoup les gens dire que c’est un match sans enjeu pour le Sénégal. J’ai envie de dire que dans le haut niveau, il n’y a pas de match sans enjeu. Effectivement, le Congo a besoin de se qualifier. Nous savons que ce sera un match très difficile. Les matchs Sénégal-Congo ne sont pas faciles. On les a battus au match aller au Sénégal, c’est vrai qu’on avait fait une très bonne première mi-temps. Mais dans la deuxième période, ils nous ont posé énormément de problèmes. On a énormément de respect pour cette équipe. En sélection, on n’a pas l’habitude de se voir tout le temps, contrairement en club. Quand on a deux journées comme ça où on est qualifié, le travail doit continuer. N’oubliez pas qu’en juin, on aura les éliminatoires à la Coupe du monde 2022. Le Sénégal regorge d’énormément de potentialités, de joueurs dans le monde, c’est à travers ces matchs-là qu’on peut changer notre groupe, notre  stratégie, donner beaucoup plus de chance aux joueurs qui n’ont pas l’habitude de venir jouer avec nous. Ces matchs-là nous permettent de faire une revue d’effectif, de donner la possibilité à d’autres joueurs de jouer. Je le dis et je le répète, ce n’est pas un match sans enjeu».
 
Le onze de départ
 
«Je  dois donner la primeur à mes joueurs. En tout cas, on essayera de mettre la meilleure équipe possible».
 
L’adversaire, le Congo
 
«Le Congo a toujours été un pays de football et a toujours fourni de grands joueurs sur le continent africain. Le football congolais n’est plus à présenter. C’est vrai qu’ils sont dans des conditions un peu difficiles actuellement avec cette pandémie et cette circulaire qui a chamboulé tous les plans des sélectionneurs. Je suis sûr que mon homologue a un très bon plan et qu’il a de bons joueurs pour faire face à l’équipe du Sénégal. N’oubliez pas qu’il a été aussi du dernier Chan, donc ça veut dire qu’il y a un réservoir. C’est une équipe qu’on connaît. Même s’il n’y a pas d’expatriés, il y a des automatismes qui sont là du fait que la plupart des joueurs jouent ensemble sur le plan local. Ça aussi peut être un avantage pour le Congo. Je n’aime pas trop parler des adversaires d’autant plus qu’il y a eu un changement d’entraineur. On sait qu’il y a toujours un surplus de motivation pour les joueurs dans ces cas».
 
Le match
 
«Nous nous attendons à un match difficile avec une bonne équipe du Congo. Le match contre le Congo n’est pas non plus quelque chose de décisif. Il faut un point au Congo pour se qualifier, mais après, je ne suis pas à la place de son entraineur. Je me concentre sur mes joueurs et les félicite de leur état d’esprit dans cette période-là de Covid et que la Fifa a donné le plein pouvoir aux clubs».
 
Infirmerie des Lions
 
«Sur le plan médical, il n’y a pas de blessé. J’espère que ça continuera comme ça pendant les 5 jours qui nous restent. J’ai à ma disposition des joueurs motivés et concentrés, malgré que nous sommes trente. Depuis 2 ou 3 jours, l’état d’esprit est bon, les garçons travaillent, le capitaine Koulibaly l’a dit, c’était important que les cadres soient là avec l’arrivée de nouveaux joueurs. Ils sont là pour les accueillir, faire connaissance avec eux».
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


ALIOU SALL: «On semble valider toutes les caractéristiques d’une République à la périphérie de la République sans que cela n’émeuve nullement»

Boomerang: Intolérance

Boomerang: Aiguillon

Boomerang: Manœuvre

Boomerang: Embellie

Boomerang: Corde raide

Boomerang: Plan serré

Boomerang: Antécédent constant

Boomerang: Economie d’égos

Boomerang: Ritournelle



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures